pain maisonDepuis le passage à l’euro, le prix du pain a pris la fâcheuse habitude de grimper régulièrement. Ayant déménagé récemment, je ne trouve plus de pain à mon goût et je dois prendre la voiture pour aller le chercher… Voilà les principales raisons qui m’ont poussé à m’intéresser à la fabrication du pain à la maison !

La grande tendance de ces dernières années, c’est la machine à pain. Le gros avantage de ces machines est leur comportement « tout-en-un », qui permet d’y verser les ingrédients le soir pour y découvrir un pain tout chaud le matin au réveil… un plaisir en soi.

Ces machines permettent en plus de fabriquer toute sorte de pains, de la brioche au pain d’épices, d’où les très nombreux livres de cuisines dédiés aux machines à pain (MAP pour les intimes) qui sont apparus dans les rayons de nos librairies.

Le gros défaut de ces machines est la forme du pain obtenu, qui est toujours la même. Pas question d’y faire cuire une baguette, vous n’obtiendrez qu’un pavé plus ou moins compact, et vous risquez de tâtonner un moment avant de trouver le dosage pour obtenir votre style de mie préféré.

Par contre, les programmes de votre machine vous permettront certainement de vous arrêter après la phase « pétrissage » de la pâte. Vous n’aurez plus qu’à lui donner la forme souhaitée et à cuire votre pain au four.

De là à pétrir votre pâte vous-même, il n’y a qu’un pas que de nombreuses personnes ont franchi après une déception avec des MAP. Cela implique cependant encore plus de temps à y consacrer.

Quel est le bilan financier de cette fabrication ? C’est plutôt dur à chiffrer. J’ai trouvé les chiffres de 0,05 € pour la cuisson d’un pain en elle-même, et un total de 0,30 € pour un pain de 500 grammes. Bien sûr, tout ça dépend de votre machine (et éventuellement de votre four), de la farine choisie, de la levure, etc… Je pense néanmoins que c’est un achat financièrement intéressant.

Pour les gourmands, le fait d’éviter de passer quotidiennement dans une boulangerie-pâtisserie et de se laisser tenter par une viennoiserie ou un petit gâteau sera non seulement bon pour vos finances, mais aussi pour votre ligne.

Reste la question de la motivation. Si vous lisez ce blog, c’est que vous êtes intéressé pour faire quelques économies, mais reste à savoir si vous voudrez toujours passer du temps à préparer votre pain vous-même d’ici quelques mois, même si les amoureux des MAP disent qu’ils ne s’en passeraient pour rien au monde et que ça ne prend pas plus de temps que d’aller à la boulangerie. Avant votre achat, essayez donc d’estimer si cette machine n’ira pas rejoindre la fontaine à chocolat et le gaufrier au fond du garage !

Quelques liens :

Crédits photo : Flickr double.reed (creative commons)

Publicités