YaourtièreJ’ai été surpris du nombre de personnes qui ignorent qu’on peut très facilement faire ses yaourts soi-même. Certains les font de manière artisanale, d’autres à l’aide d’une yaourtière, mais le résultat est le même : une bonne économie sur votre facture de laitages !

La machine simplifie quand même pas mal le travail, mais elle n’est pas forcément donnée (dans les 60€), car il y a très peu de modèles disponibles. La solution recommandée par Ester : en chercher dans les brocantes et vide-greniers, où elle a négocié la sienne pour… 6€ ! J’ajouterai que c’est quelque-chose d’assez facile à trouver car il y a eu une grosse période où la yaourtière était à la mode dans les années 70-80, et beaucoup de gens ne s’en servent plus (demandez à vos parents s’ils n’en ont pas une qui trainent au grenier).

Comment ça marche ? C’est très simple : vous mélangez un litre de lait entier avec un yaourt (du commerce ou d’une tournée précédente), vous mettez le mélange en pots (généralement 8 pots), les pots dans la yaourtière pendant une nuit puis au frigo 24h, et vous n’avez plus qu’à déguster !

Vous devez mélanger avec un yaourt pour utiliser ses ferments, et à partir d’un yaourt du commerce vous pourrez faire 10 générations à la yaourtière.

Il existe différentes méthodes pour « cuire » les yaourts sans la machine, mais ça demande beaucoup plus de boulot. En magasin, vous pouvez acheter des pots pour 10€ les 8, mais vous pouvez aussi récupérer ceux des yaourts du commerce (mais il vous faudra trouver un système pour les fermer).

Quelques liens pour aller plus loin :

Crédits photo : © Adelirose

Publicités