piscineParce que même les gens qui possèdent une piscine peuvent chercher à faire des économies, voici un article qui n’intéressera certes pas tout le monde… Il existe de nombreux systèmes différents pour chauffer une piscine, et voici un petit comparatif :

 

  • Chauffage électrique par résistance et thermostat

Cette solution a l’avantage de pouvoir s’installer facilement dans tout type de piscine existant. Ce chauffage n’est pas encombrant et pas très cher. L’inconvénient majeur est qu’il consomme beaucoup et n’est donc pas du tout économique à l’utilisation. Il peut néanmoins convenir pour des utilisations ponctuelles.

 

  • Chauffage par chaudière (gaz, fioul, …)

C’est une solution qui représente un gros investissement à l’installation, puisqu’il faut racheter une chaudière spécifique, la faire raccorder… Ce chauffage peut être intéressant si on a déjà des abonnements gaz ou fioul, et un gros volume à chauffer (car il permet un réchauffement très rapide). Mais bien sûr, on n’est pas à l’abri de la hausse des prix des matières premières.

 

  • Chauffage par échangeur piscine

Le système ressemble au précédent mais il utilise la chaudière principale de la maison pour chauffer l’eau de la piscine. Cela signifie un investissement réduit à l’installation, et toujours le bénéfice d’un réchauffement rapide.

 

  • Chauffage par pompe à chaleur

Ce système puise des calories dans l’air ou dans l’eau (selon le modèle) pour réchauffer votre piscine. Si l’investissement de départ est conséquent, c’est l’un des systèmes les plus économiques à l’utilisation. Son inconvénient majeur est une certaine lenteur pour chauffer l’eau.

 

  • Chauffage solaire

Le plus écologique de tous (même si une piscine privée ne peut pas vraiment être considérée comme écologique), ce chauffage utilise des capteurs solaires pour chauffer l’eau qui y circule et la renvoyer dans la piscine. C’est donc un système très économique, mais à réserver aux régions ensoleillées.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de choix idéal : la solution la plus appropriée est à choisir en fonction de la région où est située la piscine, de la fréquence à laquelle elle est utilisée, de sa taille, de vos éventuels abonnements énergétiques, … et de vos convictions personnelles !

Crédits photo : flickr fdecomite (creative commons)

Publicités