You are currently browsing the tag archive for the ‘électricité’ tag.

J’aimerais vous faire part aujourd’hui d’un projet très simple dans son concept : le projet lesswatts.org vise tout bonnement à vous faire consommer moins d’électricité lorsque vous utilisez votre ordinateur.

Si vous êtes mobiles avec un portable, cela signifie bien entendu une plus longue autonomie (et peut vous faire économiser l’achat d’une batterie de secours). Sur votre ordinateur à la maison ou au bureau, cela signifie tout simplement une moins grosse facture d’électricité.

Comme d’habitude, ce genre d’économie est aussi un excellent geste pour la planète, alors n’hésitez plus si vous utilisez déjà Linux, installez PowerTop ! C’est aussi un logiciel gratuit !

Copyright logo : © lesswatts.org

Rideau isolantDans un article précédent sur les économies de chauffage, je vous conseillais de fermer vos volets l’hiver dès que la nuit tombe ou lorsque vous n’êtes pas chez vous, pour éviter que votre maison se refroidisse.

Bien sûr, le même conseil vaut aussi pour vous protéger des trop grandes chaleurs en été ! Ceux d’entre vous qui sont équipés en climatisation feront des économies d’électricité, et les autres y gagneront au moins en confort, et un peu aussi en électricité : votre réfrigérateur et votre congélateur consommeront moins!

Une autre astuce peut être utile à ceux qui n’ont pas de volets, ou des problèmes pour les ouvrir/fermer fréquemment : les rideaux isolants. Voilà deux sites (en anglais) qui vous proposent deux façons d’en fabriquer vous-mêmes :

En gros, la méthode consiste à coller ou coudre une surface isolante et réfléchissante (feuille d’aluminium ou couverture de survie) sur le revers du rideau. Vous pouvez ainsi conserver vos rideaux existants et ne pas enlaidir votre intérieur.

Bonne couture !

Crédits photo : Instructables thenickboy

ordinateurN’ayez pas peur ! Ceci n’est pas un conseil à réserver aux informaticiens chevronnés ou autres geeks ! Il nous est tous arrivés de lancer un truc sur notre ordinateur pour nous apercevoir ensuite que ça allait prendre beaucoup plus de temps que prévu : un téléchargement, une manipulation de vidéo ou même une simple sauvegarde d’un gros répertoire vers un disque externe…

Plutôt que de patienter devant l’ordinateur ou de le laisser allumé toute la nuit, il existe une astuce simple qui vous permettra donc d’économiser du temps et/ou de l’électricité : programmer la fermeture automatique de Windows au bout d’un certain temps.

Cliquez sur « Démarrer » puis choisissez « Exécuter » et tapez simplement :

shutdown.exe -s -t 3600

… pour demander un arrêt au bout d’une heure ! Le nombre « 3600 », c’est tout simplement le délai avant l’extinction exprimé en secondes (3600 secondes = 60 minutes = 1 heure).

Si vous changez d’avis, il n’est pas trop tard ! Vous pouvez taper de la même manière :

shutdown.exe -a

pour annuler la commande précédente !

Crédits photo : Flickr clurichaun (creative commons)

piscineParce que même les gens qui possèdent une piscine peuvent chercher à faire des économies, voici un article qui n’intéressera certes pas tout le monde… Il existe de nombreux systèmes différents pour chauffer une piscine, et voici un petit comparatif :

 

  • Chauffage électrique par résistance et thermostat

Cette solution a l’avantage de pouvoir s’installer facilement dans tout type de piscine existant. Ce chauffage n’est pas encombrant et pas très cher. L’inconvénient majeur est qu’il consomme beaucoup et n’est donc pas du tout économique à l’utilisation. Il peut néanmoins convenir pour des utilisations ponctuelles.

 

  • Chauffage par chaudière (gaz, fioul, …)

C’est une solution qui représente un gros investissement à l’installation, puisqu’il faut racheter une chaudière spécifique, la faire raccorder… Ce chauffage peut être intéressant si on a déjà des abonnements gaz ou fioul, et un gros volume à chauffer (car il permet un réchauffement très rapide). Mais bien sûr, on n’est pas à l’abri de la hausse des prix des matières premières.

 

  • Chauffage par échangeur piscine

Le système ressemble au précédent mais il utilise la chaudière principale de la maison pour chauffer l’eau de la piscine. Cela signifie un investissement réduit à l’installation, et toujours le bénéfice d’un réchauffement rapide.

 

  • Chauffage par pompe à chaleur

Ce système puise des calories dans l’air ou dans l’eau (selon le modèle) pour réchauffer votre piscine. Si l’investissement de départ est conséquent, c’est l’un des systèmes les plus économiques à l’utilisation. Son inconvénient majeur est une certaine lenteur pour chauffer l’eau.

 

  • Chauffage solaire

Le plus écologique de tous (même si une piscine privée ne peut pas vraiment être considérée comme écologique), ce chauffage utilise des capteurs solaires pour chauffer l’eau qui y circule et la renvoyer dans la piscine. C’est donc un système très économique, mais à réserver aux régions ensoleillées.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas de choix idéal : la solution la plus appropriée est à choisir en fonction de la région où est située la piscine, de la fréquence à laquelle elle est utilisée, de sa taille, de vos éventuels abonnements énergétiques, … et de vos convictions personnelles !

Crédits photo : flickr fdecomite (creative commons)