You are currently browsing the tag archive for the ‘recette’ tag.

pâte à modelerLa pâte à modeler, les enfants adorent ça ! Mais plutôt que d’acheter systématiquement des pots en magasin, saviez-vous qu’il est très facile de leur en faire vous-même (ou de leur faire faire !).

J’ai trouvé plusieurs recettes différentes sur le net, si vous en trouvez d’autres ou si vous les essayez, n’hésitez pas à nous en faire part ici !

  • Recette n°1 :

30 ml d’huile, 250 ml de farine, 125 ml de sel, 10 ml de crème de tartre, 250 ml d’eau.
Mélanger et cuire à feu moyen pendant 3 minutes en remuant. Laisser refroidir sur un papier ciré et mettre au réfrigérateur 24 heures avant de l’utiliser.

  • Recette n°2 :

500 g de farine de froment, 150 g de sel, 3 c. à soupe d’acide citrique.
Mélanger, porter un demi litre d’eau à ébullition, y ajouter 5 à 8 c. à soupe d’huile, mettre le tout dans le mélange précédent puis pétrir.

  • Recette n°3 :

2 verres de farine, 2 verres d’eau, 2 verres de sel, 1 demi verre de maizena, 2 c. à soupe d’huile, 2 c. à soupe de poudre d’alun (en pharmacie).
Mélanger et cuire à feu moyen en remuant. Quand la pâte est souple et malléable, couper le feu. Laisser refroidir puis pétrir.

C’est cette troisième et dernière recette que l’on retrouve le plus souvent et qui semble la plus répandue.

À noter que si l’une des recettes comporte de la poudre d’Alun et une autre de la crème de tartre, ces deux ingrédients semblent interchangeables. Une règle qui doit aussi être valable pour toutes les recettes : si la pâte est trop sèche rajoutez de l’eau et si elle est trop liquide rajoutez de la farine !

Pour conserver votre pâte plus longtemps, conservez-la dans un sac plastique ou une boite hermétique dans un endroit frais (réfrigérateur, cave…).

Pour la colorer, vous pouvez utiliser des pigments naturels ou des colorants alimentaires. Vous pouvez aussi y mélanger des produits naturels comme du jus de carotte pour l’orange, de mure pour le bleu, de betterave pour le rouge, d’épinards pour le vert, du safran ou du curry pour le jaune, etc…

Crédits photo : Flickr Daniel Paquet (creative commons)

Publicités

YaourtièreJ’ai été surpris du nombre de personnes qui ignorent qu’on peut très facilement faire ses yaourts soi-même. Certains les font de manière artisanale, d’autres à l’aide d’une yaourtière, mais le résultat est le même : une bonne économie sur votre facture de laitages !

La machine simplifie quand même pas mal le travail, mais elle n’est pas forcément donnée (dans les 60€), car il y a très peu de modèles disponibles. La solution recommandée par Ester : en chercher dans les brocantes et vide-greniers, où elle a négocié la sienne pour… 6€ ! J’ajouterai que c’est quelque-chose d’assez facile à trouver car il y a eu une grosse période où la yaourtière était à la mode dans les années 70-80, et beaucoup de gens ne s’en servent plus (demandez à vos parents s’ils n’en ont pas une qui trainent au grenier).

Comment ça marche ? C’est très simple : vous mélangez un litre de lait entier avec un yaourt (du commerce ou d’une tournée précédente), vous mettez le mélange en pots (généralement 8 pots), les pots dans la yaourtière pendant une nuit puis au frigo 24h, et vous n’avez plus qu’à déguster !

Vous devez mélanger avec un yaourt pour utiliser ses ferments, et à partir d’un yaourt du commerce vous pourrez faire 10 générations à la yaourtière.

Il existe différentes méthodes pour « cuire » les yaourts sans la machine, mais ça demande beaucoup plus de boulot. En magasin, vous pouvez acheter des pots pour 10€ les 8, mais vous pouvez aussi récupérer ceux des yaourts du commerce (mais il vous faudra trouver un système pour les fermer).

Quelques liens pour aller plus loin :

Crédits photo : © Adelirose

AddThis Feed Button AddThis Social Bookmark Button

Derniers lecteurs

Publicités